ESPACE MEMBRE
AGENDA / Contact

Une nouvelle dynamique pour le réseau

 

Actions et perspectives 2021

 

Pour l’année 2021, Scène O Centre se fixe 3 objectifs principaux

  1. Poursuivre la dynamique de structuration et d’animation du réseau pour faciliter et amplifier la coopération entre les membres
  2. Consolider le soutien aux équipes artistiques du territoire

Installer le projet jeunesse

1 – Poursuivre la dynamique de structuration et d’animation du réseau pour faciliter et amplifier la coopération entre les membres

Scène O Centre porte des actions structurantes pour le secteur du spectacle vivant en Région Centre-Val de Loire.

Le réseau accompagne les responsables culturels ou les directeurs de théâtre, membres de Scène O Centre, et souhaite mettre à leur disposition :

  • des ressources théoriques pour penser les transformations essentielles dans l’exercice de leur métier, tant le paysage culturel est en constante évolution
  • -  des ressources artistiques qui nourrissent le lien entre les artistes et les opérateurs culturelsIl s’agit de poursuivre les objectifs suivants :

- Créer un espace propice à l’interconnaissance entre pairs

Envisager ces temps de réflexion commune et de mutualisation de ressources comme une manière de se rencontrer pour mieux coopérer

Les ressources théoriques seront déployées sur plusieurs années en partenariat avec l’Observatoire des Politiques Culturelles de Grenoble, organisme national de formation en lien avec les évolutions de la culture dans notre société et les politiques publiques de la culture au niveau territorial.

Le programme 2021 aborde deux sujets centraux pour les membres du Réseau :

Les nouveaux enjeux de l’intercommunalité culturelle

Coopérer pour construire un projet culturel de territoire

- Intervention et échanges avec François Pouthier
- Travail en atelier : concevoir un projet artistique et culturel de territoire

Ce cycle s’adresse aux responsables de programmation rattachés aux services culturels communaux ou intercommunaux qui portent des PACTS.

Culture et jeunesse

Pour adopter une vision stratégique d’ensemble tant au niveau politique qu’opérationnel Scene O Centre s’est proposé pour poser les fondations de la Scène Conventionnée « art, enfance et jeunesse ».

-  Dimension culturelle des droits de l’enfant

 Approche juridique et anthropologique avec Johanne Bouchard, membre du « Groupe de Fribourg»

-  Les pratiques culturelles des jeunes

 Analyse de l’étude sur les pratiques culturelles publiée en 2020 et regard sociologique proposé par Pierre Merklé. Cas Pratique avec Émilie Robert, vice-présidente de l’ASSITEJ, directrice du Théâtre Massalia, scène conventionnée jeunesse dont le projet comporte un caractère inclusif des jeunes et un lien avec les cultures numériques.

Nouvel âge des politiques culturelles
Analyse et clés de compréhension par Vincent Guillon

Scène O Centre souhaite impulser une dynamique d’ouverture et de rassemblement en partageant ces ressources avec la communauté Jeune Public de la Région Centre-Val de Loire. Ces 3 journées seront ouvertes aux opérateurs culturels, membres ou non de Scène O Centre, membres du Réseau Jeune Public Cendre-Val de Loire ainsi qu’aux partenaires institutionnels.

Un partenariat avec l’AGECIF est également à l’étude pour proposer aux membres de Scène O Centre une approche plus technique qui leur permette de consolider les aspects juridiques, financiers et sociaux relatifs à la vie des lieux culturels, à leur responsabilité en tant qu’employeur, en tant qu’établissement recevant du public…

Une formation sera envisagée en 2021 et la thématique pressentie permettra d’éclairer l’une des questions soulevées par la pandémie mondiale de la Covid 19 et le besoin de repenser les outils de travail « Organiser le télétravail dans son entreprise, comprendre et appliquer la réglementation en vigueur ».

Dans un premier temps, ces ressources sont entièrement prises en charge par Scène O Centre pour lever les freins administratifs et financiers que peuvent rencontrer les opérateurs culturels. Ils seront accompagnés progressivement pour faire valoir leurs droits individuels à la formation.

Avec différents types d’évènements, Scène O Centre valorise la création et développe des ressources artistiques qui mettent en relief les projets en cours de création, en veillant à l’équité des formes et des disciplines, en veillant également à accompagner les équipes émergentes mais aussi les équipes plus identifiées pour lesquelles il est important de suivre l’évolution artistique et d’accompagner le rayonnement.

Il s’agir d’attirer l’attention des programmateurs membres de Scène O Centre mais aussi d’étendre la résonnance auprès des programmateurs au-delà du territoire régional. Scène O Centre travaille donc en filigrane la question de l’ouverture aux réseaux nationaux pour ainsi faciliter la mobilité des équipes artistiques.

Les outils de communication se consolident pour une meilleure visibilité des actions du réseau et leur diffusion s’est amplement élargie ces derniers mois.

Les journées lectureDeux journées lectures ont été proposées à l’automne 2020 et elles ont été largement plébiscité par la profession. Une journée lecture s’est déroulée en présentiel au Théâtre de Chartres en septembre 2020 et une autre a été organisée au Centre Culturel Albert Camus d’Issoudun en novembre dernier.

Dans le contexte de crise sanitaire profond et le confinement de l’automne dernier, Scène O Centre est resté mobilisé aux côtés des équipes artistiques et a proposé ces journées lectures en direct. C’est ainsi qu’à Issoudun, les équipes ont été filmées pour une diffusion en direct via la chaîne Youtube de Scène O Centre. Une formule inédite en région dont quelques théâtres s’inspirent à présent. Ces deux modalités sont tout aussi utiles l’une que l’autre et seront à nouveau proposées en 2021.

Cet outil de veille artistique partagée vient nourrir les échanges et alimenter les travaux de la commission création diffusion. Il facilite le travail des programmateurs qui ont ainsi une matière artistique à partir de laquelle ils peuvent se positionner vis-à-vis des projets présentés.

Cet outil solidaire est également pensé pour soutenir les artistes. En effet, Scène O Centre prend en charge le coût de cession lié à ces représentations. Scène O Centre prend également en charge la prestation vidéo et remet la captation aux compagnies qui peuvent ensuite l’utiliser comme outil de diffusion auprès des professionnels.

Temps d’échanges artistiquesPas d’accompagnement sans partage du sensible

En 2021 plusieurs temps d’échanges artistiques seront proposés pour déplacer le regard, créer des espaces d’échanges et de ressources qui peuvent ainsi contribuer à qualifier les programmations dans le cadre des PACTS, faciliter l’interconnaissance entre programmateurs, artistes et partenaires institutionnels dans la mesure où ces rencontres sont ouvertes à TOUS. Ces rencontres s’articulent autour du parcours d’un artiste ou bien autour d’une discipline artistique.

  • Focus musique en partenariat avec les ensembles musicaux réunis au sein de la FEVIS
  •  Rencontre avec Pauline Sales, pour la traversée Jeune Public de son parcours d’auteur, metteur en scène et ex-directrice d’un CDN tourné vers la jeunesse.
  • Parcours Marionnettes en partenariat avec la Biennale Avec ou Sans Fil
  • Parcours Danse : accompagner des jeunes équipes chorégraphiques

Par définition, les actions de Scène O Centre sont nomades. Aussi ces évènements se construisent et s’insèrent dans le calendrier du lieu d’accueil, partenaire et complice de ces actions. Le calendrier reste donc à préciser.

2. Consolider le soutien aux équipes artistiques du territoire

Scène O Centre est un réseau d’appui artistique dont la vocation première est de soutenir la filière du spectacle vivant en général et les équipes artistiques en particulier.

Le soutien à la productionL’action de la commission création diffusion vise à structurer et consolider les parcours de production des équipes artistiques. Elle opère une veille artistique continue qui est prise en charge par les membres et coordonnée par la secrétaire générale de Scène O Centre.

La mise en réseau des projets en création amplifie la résonnance et incite les membres à la coopération. Cette synergie collective autour des spectacles en création contribue à élargir le cercle des partenaires, consolider les productions et mieux irriguer le territoire.

La commission création diffusion s’est dotée de moyens financiers qui lui permette de soutenir des projets en coproduction et faire effet levier auprès des membres. En 2021, elle dispose à cet effet d’une enveloppe de 10000 €.

Par ailleurs, la commission création, reste mobilisée auprès des équipes artistiques pour atténuer l’impact désastreux de la paralysie du secteur culturel. A sa mesure, elle compte maintenir en 2021 les outils solidaires qui ont été mis en place à l’automne 2020, à savoir :

-  Une aide à la reprise pour deux spectacles créés juste avant le confinement, qui sont à l’arrêt. Il s’agit de financer les coûts de répétition pour préparer les dates prévues début 2021 pour minimiser la fragilité des spectacles qui ne sont pas encore éprouvés.

-  Une aide à la captation pour filmer les sorties de résidences et rendre visible les projets en cours de création de sorte que les compagnies puissent continuer leur recherche de partenaires et que les programmateurs puissent avancer leur travail de prospection.

Le soutien à la diffusion Favoriser la mobilité des équipes du territoire à l’échelle nationale

Aide à la diffusion nationale

  • Scène O Centre, par le biais de sa secrétaire générale, anime et coordonne le dispositif d’aide à la diffusion nationale copiloté par l’ONDA et la Région Centre-Val de Loire.Chaque année, deux spectacles déjà créés sont sélectionnés et bénéficient de l’accompagnement en ingénierie culturelle de la part de Scène O Centre et de l’ONDA pour consolider la stratégie de diffusion de la compagnie et ouvrir son réseau à l’échelle nationale grâce à l’expertise des conseillères de l’ONDA.Les compagnies de la Région Centre-Val de Loire sont présentées dans les RIDA – rencontres interrégionales de diffusion artistique – et figurent régulièrement dans la lettre d’information de l’ONDA.

Région(s) en Scène

L’événement est l’occasion de mobiliser les acteurs du spectacle vivant en région. Équipes artistiques, programmateurs et institutionnels se rencontrent autour de la création régionale.

Chaque année, Scène O Centre sollicite un partenaire différent pour que la manifestation rayonne en région. Pour l’édition 2021, Région(s) en Scène se déroulera en partenariat avec la Maison de la Culture de Bourges, décuplant ainsi le potentiel attractif de la manifestation pour les professionnels hors région et par conséquent les perspectives de diffusion pour les équipes artistiques du territoire.

Il est à noter que Région(s) en Scène est le seul événement d’envergure régionale. Il sera repensé à l’aune de cette réalité incontournable pour les équipes artistiques.

Dès 2021, Scène O Centre souhaite faire évoluer l’évènement selon 3 axes de travail :

Ouverture graduelle au national

  • Adosser l’évènement à l’inauguration de la nouvelle Maison de la Culture de
  • Bourges et associer ses partenaires culturels locaux
  • -  Associer des partenaires hors région au comité de sélection

-  Ouvrir des plateaux dédiés aux projets en cours de création

Région(s) en Scène KIDS

  • Créer un espace de diffusion jeune public en lien avec la « Scène Conventionnée « art, enfance et jeunesse
  •  Développer la médiation avec la jeunesse en partenariat avec les membres de Scène O Centre implantés dans le Cher
  • Renfort et professionnalisation de l’équipe- Recruter une chargée de coordination et de communication en CDD La stratégie d’ouverture

Durant les 9 mois qui ont suivi l’arrivée de la secrétaire générale, Scène O Centre s’est repositionné sur l’échiquier culturel en région. Le travail du réseau et la dynamique de coopération qu’il impulse nourrit une forte attente de la part des équipes artistique : Scène O Centre devient l’interface qui permet aux équipes du territoire d’accéder aux réseaux nationaux.

En effet, Scène O Centre s’inscrit peu à peu dans les réseaux professionnels en tant qu’ambassadeur des équipes artistiques du territoire et tisse à cet effet des liens avec l’ONDA (office national de diffusion artistique), l’OARA (agence culturelle de Nouvelle Aquitaine, l’ODIA Normandie (agence culturelle de Normandie) ou encore le réseau Affluence de la Bourgogne Franche Comté.

Scène O Centre s’inscrit également dans les dynamiques transversales sur le plan régional, sa secrétaire générale siège dans plusieurs instances :

  • Sur proposition de la FRACA-MA : siège au comité stratégique et de pilotage du Contrat de Filière Musiques Actuelles
  •  Sur proposition de Métiers Culture : siège au comité de gouvernance et au comité de pilotage du mentorat féminin
  • Sur proposition de la Région Centre-Val de Loire : mission d’observation et d’évaluation du dispositif Parcours de Production Solidaire
  •  Scène O Centre siège à la CPCC – conférence permanente consultative de la culture -

 

3. Installer le projet jeunesse

Une scène conventionnée nomade « arts, enfance et jeunesse »

L’ouverture de la jeunesse à l’art est une responsabilité partagée par l’ensemble des membres de Scène O Centre. C’est donc naturellement qu’apparaît comme dénominateur commun la volonté d’accompagner les projets destinés à l’enfance et la jeunesse. Cette volonté s’exprime déjà sur le terrain par l’expertise de nombreux membres du réseau particulièrement sensibles et engagés dans la programmation artistique destinée au jeune public, et par les coopérations avec les réseaux partenaires régionaux et nationaux (réseau jeune public Centre-Val-de-Loire, Assitej France…)

Adossée au réseau, la scène conventionnée peut dès à présent mutualiser à l’échelle régionale la production et la diffusion de spectacles à destination de la jeunesse grâce à un espace de diffusion et une dynamique de partenariats déjà opérants.

Le projet s’articule autour de trois axes principaux :

a) Soutenir la production et la diffusion de projets jeunesse

Décloisonner le jeune public

  • Mettre en lumière l’inventivité des créations pour la jeunesse, des formes inédites qui élaborent des nouveaux langages scéniques à la frontière du théâtre, de la danse, du cirque, du théâtre d’objets, de la musique mais aussi de la création numérique.
  • Rechercher la diversité tant du point de vue des esthétiques et des imaginaires convoqués, que des configurations techniques ou des tranches d’âges proposées.
  • S’immerger dans des propositions destinées à la petite enfance, au public d’adolescents, aux familles, mais aussi ouvrir la focale de la jeunesse jusqu’aux « jeunes » adultes qui sont en prise directe avec les questions de société.
  • Par-delà les créations, porter une attention aux écritures contemporaines et aux auteurs qui nourrissent la dramaturgie à travers le prisme de la jeunesse.

Conforter les artistes qui ont fait le choix de la jeunesse

  •  Opérer une veille artistique en région et se faire écho de la création à l’échelle nationale
  • Accompagner les équipes implantées en région en incitant à la coopération autour de projets jeunesse dans le cadre de la commission création diffusion de Scène O Centre.
  • Inciter les membres à davantage coproduire des projets jeunesse et s’engager à leurs côtés dans la coproduction pour conforter les budgets de production.
  • Déployer des résidences d’artistes, mais aussi d’auteurs, d’ici ou d’ailleurs, en partenariat notamment avec les Ateliers de Fabrique Artistique, pour améliorer les conditions de la production jeunesse mais aussi tisser un lien entre les artistes et le territoire.
  • Encourager la mobilité hors région des équipes régionales et de leurs projets jeunesse par le biais de la chartre d’aide à la diffusion portée par Scène O Centre, la Région Centre- Val de Loire et l’ONDA.

b) Engager une nouvelle étape au cœur des enjeux du territoire

La forme souple de la scène conventionnée sera le vecteur de nouvelles pratiques mais aussi de nouvelles solidarités professionnelles. Ainsi seront multipliés les projets qui s’appuient sur la coopération, la complémentarité et la mutualisation qui renforceront la cohérence de l’offre culturelle et son rayonnement sur le territoire.

Cette irrigation du territoire pourra prendre la forme de spectacles en tournée, de résidences de création ponctuelles ou en immersion, d’ateliers d’éveil ou de formation artistique, en recherchant l’équité territoriale, en investissant différents contextes, différentes géographies.

La scène conventionnée pourra être une des réponses à la manière de reposer les enjeux du territoire car elle sera envisagée comme une scène de proximité et de terrain qui accompagnera les PACTS ou les lieux intermédiaires dans le cadre d’une programmation culturelle partagée.

Ainsi le territoire régional s’enrichira des partenariats tissés entre les différents niveaux de diffusion en Centre-Val de Loire, d’une forte implication dans les réseaux d’appui artistiques interrégionaux et nationaux mais aussi des coopérations qui pourront s’envisager à l’échelle internationale en appui sur les ressources de l’ONDA.

c) Inclure les jeunes dans le projet artistique et culturel

Rêvons avec eux

La scène conventionnée souhaite également mettre en œuvre des projets participatifs construits avec et pour les jeunes.

Ces quelques exemples de projets pourront exister selon les moyens financiers et humains que nous pourrons mobiliser pour ces actions de médiation

- Proposer aux jeunes de participer au 1er juin des écritures théâtrales jeunesse, manifestation nationale impulsée par Scène d’enfance ASSITEJ. Chaque année, cet évènement festif serait confié à une classe différente en partenariat avec l’un membres de Scène O Centre volontaire.

  • Créer un comité de repérage avec des lycéens ou des jeunes qui fréquentent les centres sociaux, là encore en appui sur l’un des membres de Scène O Centre qui serait étroitement associé au projet. En aiguisant au préalable leur sens critique et leur capacité d’argumentation, Il s’agira d’associer un groupe de jeunes au repérage de spectacles destinés à être programmées par la scène conventionnée. Dialoguer, questionner, s’écouter, se confronter aux questions de notre époque avec eux permettra d’affiner la programmation. Ainsi associés au projet, ils seront les premiers ambassadeurs des spectacles auprès de leurs pairs.
  • Ils découvriraient toutes les dimensions professionnelles du spectacle vivant, à travers les questions de programmation en se frottant aux enjeux financiers, aux contraintes techniques à prendre en compte pour l’accueil d’un spectacle, aux questions de la relation aux publics…. Les mettre en situation de responsabilité, placer les jeunes en situation de citoyens.

 

Remonter

Agenda

Il n'y a pas de nouveaux événements